Programmation • Les photographes • Michael Wolf

Les photographes

Michael Wolf


Transparent City

L’œuvre de Michael Wolf est axée sur la complexité de la vie urbaine, il nous plonge au cœur des métropoles de Hong-Kong et de Tokyo avec des cadrages géométriques et immersifs. Sa fascination pour les grand ensembles et pour les lumières électriques fait de ses tableaux photographiques un fascinant témoignage sur la vie quotidienne dans les grands métropoles asiatiques au XXIème siècle. Wolf nous propose une déambulation visuelle au cœur des immeubles de Hong Kong, Tokyo ou Chicago. Ses cadrages serrés, à la géométrie impressionnante, font de ses œuvres des compositions à la limite de l’abstraction. Travaillant par série, après « Transparent City », il va s’intéresser aux différentes caractéristiques de la vie urbaine moderne, se focalisant aussi bien sur des objets du quotidien trouvés dans les rues de Hong Kong que sur les visages de japonais écrasés comme la vitre du métro aux heures de pointe des transports («Série Tokyo Compression»). Ainsi les personnages ont commencé à apparaître dans son œuvre, et l'intérêt de Michael Wolf pour les habitants de ces espaces et leurs rapports à la cité s'accrut par accident lorsqu'il décida d’agrandir des détails d’immeubles vitrés où l’on devine la vie intime de leurs occupants….
Le Festival du Regard propose une vue d’ensemble de son travail sur les mégapoles montrée dans une scénographie inédite.


Né en 1954 à Munich, Allemagne, Michael Wolf vit et travaille à Hong Kong et Paris. C’est en 1994, qu’il quitte l’Allemagne pour s’installer à Hong Kong. Il travaille pendant huit ans en tant que photographe pour le magazine Stern. En 2001, il décide de bifurquer et de quitter l’univers du reportage et de s’investir dans un travail personnel, à la fois documentaire et plastique. Beaucoup ont essayé de faire comme lui, mais peu ont réussi ce passage du photojournalisme à la photo artistique avec une telle maîtrise. Michael Wolf a publié plus de trente-deux livres de photographie. Exposé dans le monde entier, son travail sur la vie dans les mégapoles figure dans les collections permanentes de plus grands musées (MoMa, San Jose Museum of Art, Museum Folkwang Essen, etc). Il a été récompensé par le World Press Award en 2005, 2010. En 2010 et 2016, il a été nommé pour le Prix Pictet. En 2017, les Rencontres d’Arles lui ont consacré une grande rétrospective. Il est représenté dans plusieurs galeries dans le monde, dont la Galerie Particulière à Paris.


http://photomichaelwolf.com/


Lieux d'exposition :

  • la Tour EDF
    Cergy - Jeudi de l'Ascension de 14h à 18h - Mercredi: 12h-19h, Jeudi-Vendredi: 12h-18h, Samedi: 13h-19h et Dimanche 14h-18h


Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht