Programmation • Les photographes • MICHAEL ACKERMAN

Les photographes


MICHAEL ACKERMAN

Né à Tel Aviv en 1967, Ackerman a rejoint New York en 1974 et a produit une série sur cette ville ainsi que sur d’autres lieux qui ont retenu son attention: Cabbage town, Cracovie en Pologne et Bénarès en Inde. Le travail d’Ackerman dans les grandes villes est empreint d’humanité dans le traitement photographique des gens qu’il croise au cours de ses déambulations. Il cherche
à provoquer des émotions chez le spectateur avec ses photographies noir et blanc, parfois décadrées ou bougées, le plus souvent prises de façon spontanée.
Ses photographies ont une force d’évocation et un style immédiatement reconnaissables. Images au noir et blanc griffé, nerveux... En 1999 la publication de «End Time City» par Robert Delpire fut un choc et la découverte rare d’un nouveau talent. Ackerman livrait sa vision hallucinée de Bénarès: images labyrinthiques et tourmentées d’une cité où la vie est d’autant plus foisonnante et excessive que la mort l’habite. Tout le travail d’Ackerman est à cette image, d’une urgence existentielle tantôt désespérée et lumineuse, violente et tendre. Tendre surtout lorsqu’il s’agit de photographier sa compagne et leur fille Jana. Le Festival du Regard présente un ensemble de photographies autour de la famille de l’auteur.

Michael Ackerman est représenté par la galerie Camera Obscura.

https://www.galeriecameraobscura.fr/index.html


Lieux d'exposition :



Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht