Programmation • Les photographes • DEANNA DIKEMAN

Les photographes

DEANNA DIKEMAN

-> Leaving and waving

Pendant 27 ans, la photographe américaine Deanna Dikeman a photographié ses parents au moment de leur dire au revoir en reprenant la route, après leur avoir rendu visite à Sioux City en Iowa:
«J’ai commencé en 1991 avec un appareil instantané et j’ai continué à photographier chaque départ. Je n’avais aucunement prévu d’en faire cette série. Ces photographies étaient simplement une façon de surmonter la tristesse de la séparation. Petit à petit, c’est devenu notre rituel. C’était naturel pour moi d’avoir l’appareil à la main, dans la mesure où j’avais pris des photos tout le temps pendant que j’étais là. Ces photographies font partie d’un corpus de travail plus large que j’ai appelé «relative moments» qui documente la vie de mes parents et d’autres proches depuis 1986. En constituant la série «leaving and waving» qu’on pourrait traduire par «partir et saluer», j’ai réalisé une histoire sur la famille, le vieillissement et le chagrin de la séparation. En 2010, mon père n’est plus sur la photographie que j’ai prise. Il est décédé quelques jours après son quatre-vingt-onzième anniversaire. Ma mère a continué à me dire au revoir de la main. Son visage s’est assombri au fil des départs».

Deanna Dikeman est née à Sioux City aux États-Unis, en 1954, vit et travaille à Kansas City. Elle photographie sa famille et son environnement du Midwest depuis 1985, année où elle a quitté son poste en entreprise pour suivre des cours de photographie. Elle est titulaire d’une maîtrise et d’une licence de l’université de Purdue. Elle a reçu une bourse de la Fondation Aaron Siskind en 1996, et une bourse de la United States Artists Booth en 2008.
Ses œuvres font partie des collections permanentes du Musée de la photographie contemporaine de Chicago (Illinois), du Musée Nelson-Atkins de Kansas City (Missouri), du Center for Creative Photography de Tucson (Arizona), du Musée d’art contemporain Nerman d’Overland Park (Kansas), du Musée d’art contemporain Daum de Sedelia (Missouri) et de la collection de livres de Martin Parr au Tate Museum de Londres.
Ses images ont été publiées dans The New Yorker Photobooth, The New York Times, Der Tagesspiegel Sonntag, Dummy, GUP, M le magazine du Monde et Vostok, entre autres.

Elle est représentée par Haw Contemporary, Kansas City aux Etats-Unis. «A Photographer’s Parents Wave Farewell» a été déclarée une des 25 meilleures histoires de 2020 par The New Yorker.
Son livre «Leaving and Waving » a été publié par Chose Commune en mars 2021, après avoir été présélectionné pour le Mack 2020 First Book Award.

https://deannadikeman.com/home


Lieux d'exposition :



Designed by Tom Ségur ● Developped by Sébastien Verspecht